Avec 3.000 ans d’histoire et un patrimoine culturel unique, l’Ethiopie est un pays fascinant. Preuve en est les neuf sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Un fait unique en Afrique. Visiter le site de l’organisation éthiopienne du tourisme.

L’Ethiopie abrite ainsi la ville antique d’Harar, considérée comme le quatrième plus important site de l’Islam, les églises médiévales de Lalibela et Gheralta, vestiges architecturaux millénaires, les magnifiques châteaux du XVIIe siècle de Gondar et les fossiles humains les plus anciens au monde.

Démocratie stable et pacifique depuis 1994, l’Ethiopie est un Etat fédéral dont les politiques économiques progressistes se reflètent dans un taux de croissance annuel d’environ 10{25b7e7132ef6fb0075c75aa7a75cf660a8bc5e3c27b1c376968a237ffd45c28e}. Le style de vie éthiopien, avec son patrimoine musical et sa cuisine uniques associés à une ancienne culture du café et à une scène artisanale florissante, fait du pays un passage incontournable pour les visiteurs avides de culture. Ajoutez à cela les magnifiques montagnes Simien et Bale, les paysages volcaniques spectaculaires de la dépression de Danakil et une richesse de mammifères et d’oiseaux unique au monde, et il n’est pas étonnant que l’Ethiopie soit devenue la destination touristique émergente la plus attrayante et populaire d’Afrique.

Nature spectaculaire

Avec ses paysages spectaculaires, sa riche biodiversité et ses nombreuses zones protégées, l’Ethiopie est un paradis pour les amoureux de la nature, réputé pour son grand nombre d’espèces animales et végétales que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur la planète. Bien que les lions, les éléphants, les girafes et d’autres animaux typiques de safari soient présents, le pays tire sa renommée de ses espèces uniques telles que le loup éthiopien (le chien le plus rare du monde), le Walia Ibex (la seule chèvre indigène d’Afrique) et le paisible babouin Gélada, également appelé singe-lion.
Avec ses forêts luxuriantes, ses mers intérieures et ses sommets montagneux, l’Ethiopie est une véritable terre de paysages à couper le souffle et propose une riche biodiversité. Souvent perçu comme un endroit sec et désertique en Occident, le pays possède une grande richesse de lacs, de rivières et d’habitats aquatiques, allant du lac Tana, source principale du Nil Bleu, aux magnifiques lacs de cratères autour de Bishoftu, à seulement 50 km d’Addis-Abeba. La pièce maîtresse de l’Ethiopie est son plateau central montagneux, le plus étendu et le plus fertile d’Afrique de l’est, qui couvre la moitié de sa surface et où vit la grande majorité de sa population.

Observation des oiseaux

Avec un total de 860 espèces enregistrées, l’Ethiopie est considérée par les experts comme l’une des principales destinations ornithologiques d’Afrique. La principale attraction du pays pour les amateurs d’oiseaux est la présence de 18 espèces endémiques. Ceux-ci incluent le spectaculaire Touraco de Ruspoli, le singulier Corbin de Stresemann et le mélodieux Parophasme de Galinier. L’Engoulevent du Nechisar, considéré comme l’oiseau le plus rare au monde, est unique à l’Ethiopie où il a été observé pour la première fois en 2009.
Meilleure destination

La parc national du Mont Balé a récemment été répertorié comme l’un des cinq principaux sites d’observation des oiseaux par l’African Birding Club. Outre les espèces endémiques, les lacs de la vallée du Rift, au sud d’Addis-Abeba, sont réputés pour leur prolifération d’oiseaux aquatiques: des troupeaux de dizaines de milliers de flamants roses, des flottilles de pélicans et une profusion de canards, de tisserands et d’échassiers s’y pressent quotidiennement. Dans les hautes terres du nord de l’Ethiopie, le puissant vautour gypaète barbu est régulièrement observé volant au-dessus des montagnes Simien en affichant ses deux mètresd’envergure.

La meilleure période pour l’observation des oiseaux est de septembre à mars, lorsque les espèces locales sont rejointes par des oiseaux en cours de migration. Cependant, étant donné que les espèces les plus recherchées aux niveaux national et régional résident dans le pays tout au long de l’année, il n’y a pas de mauvais moment pour les ornithologues en visite.

Visite des plantations de café

Les forêts qui entourent les hauts plateaux de l’ouest de l’Ethiopie sont la terre d’origine du café, qui y est encore abondamment cultivé aujourd’hui. Au cœur de ses forêts tropicales luxuriantes, l’arabica pousse également dans sa forme sauvage. De nombreux «Coffee Forest Tours» offrent aux visiteurs l’occasion de découvrir les forêts tropicales qui couvrent les hauts plateaux de l’ouest, le lieu de naissance du café.

Avec ses 7.600 km2, la réserve de Kafa est la plus grande et la plus accessible des trois réserves protégées par l’Unesco dans les hautes terres du pays. C’est aussi un important réservoir de la diversité génétique du café, car de nombreuses variétés de fèves poussent encore dans la région. Les forêts tropicales humides de l’ouest abritent également la production de nombreux autres produits forestiers durables, dont la cardamome forestière, le poivre des forêts et le miel.

Le nouveau musée international du café est actuellement en construction à Bonga, une agréable ville bordée de forêts, au cœur de la réserve de biosphère de Kafa. L’office de tourisme de Bonga offre aujourd’hui des visites guidées, de jour et de nuit, de plusieurs sites associés à la réserve de Kafa. Ces visites incluent la découverte du «Pont de Dieu», une superbe formation rocheuse, et de «l’Arbre mère du café», plus vieille plante vivante de son type au monde. Les autres régions productrices de café importantes sont Harar, Jimma, Yirga Chafe et le bassin du Lac Tana. Les plantations de Bebeka et de Tepi, respectivement la première et la deuxième du pays, sont de bons endroits pour découvrir la production de café et pour parcourir les denses forêts de la région.

Le développement rapide du secteur touristique a permis à l’Ethiopie de décrocher, en 2015, le titre convoité de meilleure destination touristique du monde décerné par le Conseil européen du commerce et du tourisme.

Avec sa richesse culturelle et historique incomparable, sa nature à couper le souffle et sa faune unique, le pays a énormément à offrir à ses visiteurs. Qui seront sans nul doute de plus en plus nombreux à apprécier la sécurité qui règne dans le pays et l’hospitalité de ses habitants.